Investir dans un groupement foncier forestier

groupement foncier forestier

Publié le : 03 mai 20215 mins de lecture

En manière de superficie forestière, la France est le 3ème pays Européen. Étant donné que des quinze millions d’hectares soit trente % de la superficie forestière, Ce n’est pas surprenant que celui-ci dispose de son propre produit de placement dédié : le Groupement foncier forestier (GFF). Comme vous pouvez l’imaginer, acheter directement des terres forestières n’est pas pour tout le monde. Outre le prix d’achat, posséder une parcelle de forêt s’accompagne de la responsabilité et de la gestion prudente. En effet, l’exploitation d’une forêt nécessite un objectif à long terme, de réelles connaissances et des soins réguliers.

L’investissement forestier a été constaté pareillement un outil de variété réservé à des actifs importants en raison de sa stabilité et de ses divers avantages fiscaux.

Définition et principe

Un groupe forestier est créé sous la forme d’une société civile dotée de la personnalité juridique. Il a été créé par un décret du 30/12/1954 pour favoriser le reboisement et l’amélioration des espaces forestiers en France. La création d’un groupe forestier visait également à éviter la démolition des forêts pendant la succession et à regrouper certaines parcelles en domaines forestiers.

L’objectif social du Groupe Forest est d’acquérir et de gérer des forêts. À cet effet, le groupement forestier sera chargé de créer des massifs forestiers. Le groupe est responsable de l’amélioration, de la gestion et de l’équipement de ces zones forestières. Les espaces forestiers inclus dans le Groupe doivent être diversifiés à la fois géographiquement et en manière de stratégie d’exploitation.

Le Groupe Forest en tant qu’entreprise n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu. En revanche, tous les propriétaires d’actions du Groupe y sont soumis. Leurs revenus personnels sont imposés en fonction de la part des bénéfices des groupements forestiers attribuée à chacun d’eux. La gestion du Groupe Forest a été confiée à l’entreprise de gestion ; s’occupe de la gestion administrative et financière. Grâce au Groupe Forest, les actionnaires bénéficient de plusieurs avantages fiscaux, et le Groupe doit donc s’engager dans un fonctionnement durable pendant 30 ans. Rendez-vous sur www.groupementforestier.org pour plus d’information. 

Pourquoi investir dans le Groupement foncier forestier ?

Investir dans une forêt est très spécifique et largement méconnu. À première vue, peu de gens connaissent le potentiel de profit d’une forêt, mais la plupart pensent qu’il est faible, et à juste titre. Cependant, dans un environnement de taux d’intérêt toujours bas, ce rendement n’est plus anodin. Par ailleurs, investir dans la forêt française à travers le GFF présente d’autres avantages, notamment sur le plan de fiscalité et d’accessibilité.

Potentiel de performance GFF

 Les investissements forestiers sont considérés comme un héritage, car ils offrent une instabilité réduite constituée à un accomplissement régulier et au-dessus de l’augmentation. Les performances du GFF, il faut déjà différencier les types de forêts :

  • Forêts de production dont l’efficacité repose sur la croissance des arbres
  • Forêts patrimoniales dont la performance dépend des loisirs (chasse et pêche) ainsi que de la valorisation des terres
  • Forêts ressources dont le rendement dépend des espèces cultivées et des prix du marché

La possibilité de fonctionnement est différente pour chaque type de forêt. Il en va de même pour la possibilité de gains en capital et la volatilité. L’efficacité moyenne observée est de 3 %. Cela semble tout à fait approprié pour un investissement modérément risqué en vue de la diversification.

Il y a également deux autres facteurs à prendre en compte qui affectent le profit de votre l’investissement.

D’une part, la valeur moyenne de revente d’un hectare forestier augmente depuis le début de 2000. Ainsi, l’hectare forestier a augmenté de 54 % depuis 2000.

En revanche, l’imposition des revenus de la vente du bois est basée sur une valeur cadastrale fixe. Il en résulte une taxation très favorable des ventes de bois, qui peut être encore diminué en cas de la reforestation. Les revenus financiers sont imposés de manière conventionnelle.

Compte tenu de tous ces éléments, le Groupement foncier forestier apparaît comme une alternative de différenciation et de exonération fiscale très attractive.

Plan du site